retour

Je déclare mon salarié CESU au format papier.

A partir du 1er janvier 2020, le Cesu prend en charge le prélèvement et le reversement de l’impôt à la source de votre salarié. Vous n’avez aucune démarche supplémentaire à réaliser. Vous continuez à déclarer, à partir d’un volet social, la rémunération de votre salarié. Le Cesu calcule le montant de l’impôt à la source à partir du taux transmis par l’administration fiscale.

COMMENT ÇA MARCHE ?

1

Je déclare mon salarié avant de le rémunérer.

 

2

Je suis informé par un courrier Cesu de la rémunération à verser à mon salarié, déduite du montant du prélèvement à la source.

 

3

A réception du courrier je rémunère mon salarié.

 

4

Le Cesu prélève directement sur mon compte bancaire le montant de l’impôt de mon salarié et le reversera à l’administration fiscale.

 

5

L’avis de prélèvement et le bulletin de salaire Cesu indiquent les montants concernés par le prélèvement à la source.

ET POUR MON CRÉDIT D’IMPÔT ?

Les dépenses engagées pour l’emploi d’un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d’impôt généralisé à l’ensemble des particuliers employeurs. Un acompte est versé en début d’année et le solde au mois de septembre.

 

 

Créer votre compte en ligne en quelques clics !

Si vous avez accès à internet, créez votre compte Cesu en ligne. C’est simple et rapide. Vous disposerez ainsi de nombreux avantages : déclaration en 3 clics, modification jusqu’à 15 jours avant le prélèvement, déclaration de compléments de salaire… Vous pourrez également bénéficier du nouveau service Cesu +.

Avec les services +, c’est plus simple

Si vous avez opté pour les services Cesu + ou Pajemploi +, vous déclarez, comme à votre habitude, la rémunération de votre salarié.

Le Cesu ou Pajemploi réalisera automatiquement pour vous les opérations suivantes :

  • Calcul du montant du prélèvement à la source ;
  • Prélèvement du montant du salaire net à J+2 après la déclaration ;
  • Versement du salaire net déduit du montant de l’impôt à votre salarié à J+3 ;
  • Versement du montant de l’impôt à l’administration fiscale.

Retrouvez la chronique Cesu & Pajemploi